Avez vous besoin d'une culotte menstruelle ?
Oui

Découvrez les 4 raisons pour lesquelles vous devriez éviter les protections hygiéniques jetables

Savez-vous que les protections intimes jetables peuvent avoir de réels impacts sur votre santé et sur l’environnement ? En effet, les serviettes hygiéniques et les tampons riment souvent avec inconfort, mycoses à répétition, sérieuses irritations, etc. Sans parler du risque du syndrome du choc toxique. Découvrez, en détail, les 4 principales raisons pour lesquelles vous devriez éviter les protections hygiéniques jetables pendant vos règles. Et en fin d’article, on vous donne la solution pour gérer au mieux cette période de votre cycle menstruel tout en prenant soin de votre intimité.  

1. ÉVITER LES PROTECTIONS HYGIÉNIQUES JETABLES POUR DIRE ADIEU À L’INCONFORT DURANT LES RÈGLES

Vous avez vos règles tous les mois. Et à chaque cycle menstruel, vous êtes donc confronté à ces quelques jours durant lesquels vous pouvez avoir :  

  • Les seins douloureux.
  • Des maux de tête.
  • Des douleurs dans le bas du dos.
  • Des ballonnements.
  • Des crampes abdominales.
  • Des tiraillements au niveau du périnée.
  • Une baisse de moral.
  • Un manque d’énergie, etc.

Et comme si la liste n’était pas assez longue, les serviettes hygiéniques entraînent aussi souvent des sensations désagréables et effets indésirables :

  • Les glissements de droite à gauche dans votre sous-vêtement. En plus de cette sensation extrêmement désagréable, vous risquez de voir votre flux menstruel traverser votre joli jean en moins de 2 minutes !
  • Les démangeaisons et tiraillements souvent dus aux composés chimiques présents à l’intérieur des serviettes périodiques jetables.
  • L’inconfort ressenti à entendre des bruits de plastique qui se froisse entre vos jambes, à chaque pas ou presque.
  • Les petites ailettes de votre protection qui viennent se coller, sans prévenir, à vos parties intimes en pleine journée. Bonjour douleurs et irritations !
  • La sécheresse vaginale qui apparaît parfois après avoir porté des protections hygiéniques jetables dont les compositions ne prennent pas soin de votre flore vaginale.

2. NE PAS PORTER DE SERVIETTES OU DE TAMPONS POUR ÉCHAPPER AUX MYCOSES 

tampons et serviettes hygiéniques

On l’a rapidement évoqué, mais sachez qu’éviter les protections hygiéniques jetables, c’est avant tout prendre soin de votre santé. 

Eh oui, beaucoup de ces protections intimes contiennent des substances chimiques. La belle couleur blanche des tampons est souvent réalisée grâce à un processus de blanchiment. Alors oui, en principe, la quantité de ces composés toxiques doit respecter un certain seuil de tolérance. Cependant, le fait est que des substances chimiques sont bel et bien en contact avec vos parties génitales. 

Il se peut que vous ayez une mycose vaginale, ou candidose, juste avant ou pendant vos règles. Vous ressentez alors des démangeaisons avec une inflammation de votre vulve et/ou de votre vagin. 

Sachez que si vous êtes atteint d’une mycose, ou d’une infection vaginale, vous devez éviter de porter des protections hygiéniques jetables qui contiennent des composés toxiques. C’est le moment, plus que jamais, de prendre soin de votre flore vaginale. 

L’insertion de tampons hygiéniques peut venir continuer de perturber votre écosystème vaginal. Le port de serviettes jetables peut également augmenter votre inconfort dû à vos muqueuses déjà fragilisées. 

3. ARRÊTER LES PROTECTIONS INTIMES INTERNES POUR NE PAS RISQUER LE SYNDROME DU CHOC TOXIQUE 

Éviter certaines protections hygiéniques jetables, c’est vous éloigner de certaines infections potentiellement graves. 

Vous devez savoir qu’en cas de mauvaise utilisation des tampons hygiéniques, vous vous exposez au risque du syndrome du choc toxique

Le problème majeur est qu’en utilisant ces protections hygiéniques internes, le sang stagne à l’intérieur de votre vagin. Au bout de seulement 4 à 6 heures, cette stagnation peut favoriser la multiplication d’une bactérie de la même famille que les staphylocoques dorés. C’est cela qui entraîne quelquefois le syndrome du choc toxique, cette maladie infectieuse aiguë, parfois très grave.  

4. STOPPER L’UTILISATION DE PROTECTIONS HYGIÉNIQUES JETABLES POUR PRÉSERVER L’ENVIRONNEMENT

affiche slogan "one world"

Vous le savez certainement, les protections hygiéniques jetables ont un impact colossal sur l’environnement. 

On l’a vu, certaines protections intimes contiennent des substances toxiques. En plus d’être mauvais pour la santé des personnes menstruées, ces composés chimiques dégradent aussi la planète. 

Vient s’ajouter à ce problème, la quantité de plastique liée à l’utilisation des serviettes hygiéniques et des tampons. Les emballages, les ficelles, les ailettes collantes, les applicateurs, etc. sont de nombreux déchets qui finissent à la poubelle, mois après mois.

Bref, avoir ses règles peut malheureusement conduire à favoriser les problèmes environnementaux. Mais, rassurez-vous, une solution existe !

UTILISER DES CULOTTES MENSTRUELLES POUR NE PLUS AVOIR D’INCONVÉNIENTS DURANT LES RÈGLES 

femme qui prend soin d'elle

Faisons un petit point sur la situation. Pourquoi éviter les protections hygiéniques jetables durant vos règles ? : 

  • Pour dire adieu aux inconforts des serviettes qui grattent, qui se déplacent, qui favorisent les fuites ou qui se collent à vos parties génitales.
  • Pour ne pas mettre de substances chimiques aux contacts de votre vulve et de votre vagin.
  • Pour réussir à vous débarrasser de votre mycose ou de votre infection vaginale. 
  • Pour ne pas risquer d’être touché par le syndrome du choc toxique après avoir porté, trop longuement, un tampon hygiénique ou une coupe menstruelle.
  • Pour préserver la planète sur laquelle vous vivez.

À ce stade, vous vous dites peut-être, « ok, mais je fais comment pour gérer mon flux menstruel pendant mes règles ? ». Chez Eve and Co, on a la solution qu’il vous faut : les culottes de règles. 

Utiliser une culotte menstruelle pendant vos règles, c’est la garantie de : 

  • Porter un sous-vêtement à la fois confortable et joli.
  • Éviter les fuites, grâce à sa forte capacité d’absorption. Vous pouvez garder votre culotte menstruelle jusqu’à 12 heures.
  • Ne pas mettre de substances chimiques en contact avec vos parties intimes.
  • Ne jamais être atteint du syndrome du choc toxique et de ses conséquences parfois extrêmement graves.
  • Ne plus avoir d’irritation et de frottement qui enflamme votre vulve.
  • Préserver l’environnement, en ne jetant pas des tonnes de déchets plastiques chaque mois.

Voilà, vous connaissez maintenant toutes les raisons pour lesquelles vous devriez éviter les protections hygiéniques jetables. N’oubliez pas que, l’inconfort, les irritations, les fuites, les mycoses vaginales à répétition, le syndrome du choc toxique, etc. ne sont pas une fatalité ! En choisissant de porter des culottes menstruelles pendant vos règles, vous prenez soin de votre santé et de la planète. 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Guides des tailles

Pour choisir la taille qui vous convient le mieux, nous vous conseillons simplement de prendre votre taille habituelle en sous-vêtements.

Taille à commander

XXS

XS

S

M

L

XL

2XL

3XL

Taille française

12-14 ans

32-34

36

38

40

42

44-46

48-50