taboola

Le flux instinctif libre : que faut-il savoir ?
Explications et astuces

« Le flux instinctif libre », il s’agit d’une pratique qui vient directement des États-Unis. Ce concept consiste à se passer des protections telles que les tampons, les serviettes ou la coupe menstruelle. Il suffit de faire confiance à son intuition. Que faut-il savoir sur cette technique ? 

Le flux instinctif libre : de quoi s’agit-il ? 

 LE FLUX INSTINCTIF LIBRE : DE QUOI S’AGIT-IL ?

Le Flux Instinctif Libre (FIL) ou le Free Flow Instinct en anglais est une technique naturelle. Elle requiert l’utilisation du périnée. En effet, durant ses règles, la femme doit retenir le sang grâce à ce muscle pour l’empêcher de couler. Il faudra qu’elle attende d’être dans les toilettes avant d’évacuer ses règles. 

Grâce à cette méthode, la gent féminine peut contrôler le flux de sang menstruel, ce qui lui permet de se passer de protections hygiéniques. 

Quelques astuces essentielles pour la pratique du flux instinctif libre


  • Le rôle principal du périnée

  •  
  • Le flux instinctif libre se produit uniquement grâce à la contraction du périnée. Ce n’est autre qu’un ensemble de muscle et de tissus allant du pubis au coccyx. Sa mission est d’assurer le soutien du petit bassin dont les organes génitaux. Ce muscle n’est pas seulement utile lors des règles. Il permet aussi de lutter contre l’incontinence et la descente de certains organes. 

    Le périnée est un muscle à la fois souple et flexible. Il peut être contracté et relâché autant de fois qu’on le souhaite. 

     LE FLUX INSTINCTIF LIBRE : DE QUOI S’AGIT-IL ?

  • Comment pratiquer le flux instinctif libre ? 

  •  
  • Cette technique est vraiment simple. Lorsque vous sentez que du sang commence à s’écouler dans le col de l’utérus, contractez votre périnée. Grâce à ce mouvement, le vagin va se resserrer en vue de retenir le sang des règles. En recourant au flux instinctif libre, vous évitez que le sang s’écoule le long des cuisses. Vous disposerez du temps nécessaire pour évacuer les règles dans les WC. Une fois dans les toilettes, vous n’avez qu’à relâcher les muscles du périnée. Il se peut que le sang soit évacué en même temps que l’urine. 

     

  • Qui peut pratiquer cette technique ?

  •  
  • Cette technique peut susciter les appréhensions de certaines femmes. Mais cela ne constitue pas un frein pour sa pratique. Toutes les femmes peuvent y recourir. Pour en profiter au maximum, il suffit de bien comprendre son fonctionnement. 

    Étant donné que le sang ne s’écoule pas en continu, vous ne serez pas obligé de passer tout votre temps aux toilettes. Il sera tout de même nécessaire d’apprendre à ressentir votre flux. 

    Au cours de son cycle, une femme perd en moyenne 50 à 150 ml de sang. C’est l’équivalent de 3 à 5 cuillères à soupe. Si vous venez de vous initier à cette pratique, vous serez tenté de vous rendre régulièrement aux toilettes. Cela vous aidera à vérifier les fuites et à contrôler progressivement votre périnée.  

    Vous avez un flux très abondant ? Dans ce cas, vous devrez vous décharger fréquemment. Même si vous avez un contrôle parfait de votre périnée, vous ne pourrez pas maîtriser les fuites. 

    Il est à noter que cette technique est parfaitement adaptée à tous les types de contraception. Elle n’est sujette à aucune contre-indication. Elle est déterminée en fonction du corps. C’est pourquoi, les femmes n’ayant pas un périnée tonique pourront rencontrer quelques difficultés. Dans ce cas, il faut seulement exercer ce muscle pour qu’il retrouve la forme. 

     

    Quels sont les avantages de cette technique ? 

     

    QUELQUES ASTUCES ESSENTIELLES POUR LA PRATIQUE DU FLUX INSTINCTIF LIBRE 

    Les avis sur cette méthode sont encore mitigés. Certaines affirment qu’il est difficile de se retenir. D’autres maintiennent l’efficacité de cette technique et annoncent n’avoir jamais rencontré de gros dégâts. Quoi qu’il en soit, grâce au free flow instinct, la femme peut avoir une plus grande connexion avec son utérus. En utilisant cette technique, elle peut avoir une meilleure écoute de son organisme et des besoins de son corps. 

    Avec la pratique du flux instinctif libre, les femmes parviennent à développer une grande motivation. L’arrivée des règles à chaque mois ne devient plus une grande fatalité. Elles peuvent affronter cette période avec confiance et une grande indépendance. L’arrivée des règles est mieux accueillie qu’auparavant. 

    Le recours au FIL permet aux femmes de participer à la politique de zéro déchet. Ce procédé permet à la gent féminine de ne pas recourir aux protections hygiéniques durant les règles. Durant les premiers jours d’essais, il est possible de se servir d’un filet de sécurité et de se servir d’un protège-dessous. 

    Certaines femmes qui recourent au FIL affirment que le contenu de leurs règles est mieux réparti dans le temps. En effet, le sang ne coule plus en continu. En réalité, tout se relâche à un moment précis. Le flux instinctif libre permet aussi d’éviter le filet ou les petites gouttes qui tachent les sous-vêtements. Chaque fois qu’elle aura fini d’évacuer le sang, elle va laisser son périnée se refermer. Cette contraction va retenir le petit écoulement jusqu’au prochain retour dans la salle de bain. Selon les adeptes de cette pratique, elle permettrait d’apaiser les douleurs menstruelles. Certaines prétendent aussi que cette méthode réduirait le volume de sang perdu. 

     

    Quelles sont les contraintes liées au flux instinctif libre ? 

     

  • Bénéficier d’un libre accès aux toilettes en permanence 

  •  
  • Une fois que le sang se sera écoulé, il faudra l’évacuer dans les toilettes quelque temps après. C’est déjà un peu difficile de retenir son urine, alors retenir le sang de couler sera assez compliqué. De ce fait, vous aurez besoin d’aller aux toilettes à chaque fois que vous en ressentez le besoin. Ce sera nécessaire tout au long des règles.

    Si vous exercez une activité qui vous empêche d’évacuer votre sang au moment propice, alternez le FIL et les protections menstruelles. 

    QUELLES SONT LES CONTRAINTES LIÉES AU FLUX INSTINCTIF LIBRE ?

  • Disposer d’un périnée tonique 

  •  
  • Lors de la pratique du FIL, vous aurez besoin d’avoir un périnée tonique. Vous devrez être capable de le contracter et de le relâcher à votre guise. Même si ce n’est pas votre cas, ce n’est pas une fatalité. Le manque de tonicité de ce muscle survient souvent après un accouchement. Si votre périnée n’est pas vraiment tonique, alors il faudra le rééduquer. Il existe des accessoires qui vous aideront à vous exercer. 

     

  • Contrôler le périnée durant la nuit 

  •  
  • Lors de certaines périodes, il est difficile de contrôler son périnée à 100 %. Ce problème se produit souvent la nuit. Durant le sommeil, le corps se remet au contrôle automatique. Il se peut qu’il soit trop détendu et qu’:

    • Il ne puisse pas retenir le sang de manière optimale. 
    • Il retienne le sang tout au long de la nuit et que ce dernier ne soit pas évacué comme il se doit. Une trace de sang va alors stagner dans le vagin durant une longue période. 

     Est-ce que la pratique du flux instinctif libre est dangereuse ?

      EST-CE QUE LA PRATIQUE DU FLUX INSTINCTIF LIBRE EST DANGEREUSE ?

    De nombreuses femmes se demandent si la pratique du FIL représente un danger pour le corps. Selon une gynécologue obstétricienne, ce procédé n’est pas risqué tant qu’il n’y a pas une grande quantité de sang accumulée dans le vagin. Avec cette méthode, le sang rassemblé n’est que de quantité minime, ce qui ne représente aucun risque. 

    Le risque est également moindre tant qu’il n’y a pas de lésion dans le vagin. Cela n’expose pas au risque d’infections. Même si l’on se sert de protection durant la nuit, il se peut aussi que le sang ait tendance à stagner dans le vagin. Le sang se remet à couler normalement que lorsque la femme est en position debout. 

    Vous avez envie de vous libérer des tampons, des serviettes hygiéniques ou d’une coupe menstruelle ? Le flux instinctif libre vous aidera à vous en débarrasser. Toutefois, durant la nuit ou lors des périodes où vous ne pouvez pas recourir à cette technique, servez-vous des culottes menstruelles de Eve and Co. Avec Eve and Co, vous profiterez de dispositifs écologiques et confortables durant vos règles. 


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés