image illustrant la vestibulodynie

C'est quoi la vestibulodynie ?

La vestibulodynie est une condition médicale qui touche principalement les femmes et se caractérise par des douleurs vulvaires chroniques. Les symptômes de cette affection sont variés et peuvent affecter la qualité de vie des personnes atteintes. Cet article abordera donc le sujet en détail, en expliquant quelles sont les causes possibles de ce trouble, comment il peut être diagnostiqué et traité ainsi que les moyens à mettre en œuvre pour prévenir ou gérer la douleur associée à la vestibulodynie.

Comprendre la vestibulodynie : qu'est-ce que c'est ?

La vestibulodynie est une affection douloureuse et chronique qui affecte le vagin. Elle peut être très invalidante pour les femmes, entraînant des douleurs lors des rapports sexuels et même en dehors d'eux. La vestibulodynie n'est pas bien comprise, mais il existe plusieurs facteurs qui peuvent contribuer à son développement.

Le terme «vestibulodynie» vient du latin «vestibulum», qui signifie «entrée» ou «portail». Il se réfère à la région située autour de l’entrée du vagin (la vulve) et comprend les petites lèvres, le clitoris, le frein du clitoris ainsi que la muqueuse interne du vagin. Les femmes atteintes de vestibulodynie souffrent généralement d’une sensation piquante ou brûlante à cet endroit-là lorsqu’elles sont touchées ou même sans contact physique direct (dans ce cas on parle alors d'hyperalgésie).

La cause exacte de la vestibulodynie reste malheureusement inconnue et elle n’est pas due à une infection ni à une pathologie connue comme les mycoses vulvo-vaginales par exemple. Cependant certains facteur semblent jouer un rôle important : des traumatismes passés tels qu’un rapport sexuel douloureux.

Comment reconnaître et traiter la vestibulodynie ?

Pour reconnaître et traiter la vestibulodynie, il est important de prendre en compte tous les facteurs qui peuvent contribuer à cette condition et d’adopter une approche pluridisciplinaire.

Une première étape pour diagnostiquer la vestibulodynie consiste à effectuer un examen physique complet pour rechercher des anomalies anatomiques ou inflammatoires, ainsi que des signes de dépression ou de stress. Il est également important d’effectuer un test culturel pour exclure toute infection bactérienne ou fongique susceptible d’aggraver le symptôme. Un questionnaire spécifique peut également être utile pour mieux comprendre les antécédents sexuel et médical du patient concernant ce trouble particulier.

Une fois le diagnostic posé, le traitement peut inclure l’utilisation de crèmes topiques anesthésiantes locales, ainsi que des exercices physiques spécifiques visant à amener une relaxation musculaire autour du vagin et à renforcer la musculature pelvienne profonde afin qu'elle puisse soutenir plus facilement le poids utérino-vag.

Les traitements contre la vestibulodynie :

Il existe plusieurs traitements possibles pour aider à soulager les symptômes de la vestibulodynie.

Les traitements médicamenteux peuvent inclure l'utilisation d'anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) ou d'inhibiteurs sélectifs du recaptage de la sérotonine (ISRS). Ces médicaments peuvent aider à réduire l’inflammation et soulager la douleur. Dans certains cas, une chirurgie pour enlever le tissu endommagé est également recommandée.

D’autres traitements non invasifs existent et comprennent l’utilisation d’hydratants vaginaux, le port de vêtements amples et confortables qui ne serrent pas au niveau du vagin et des exercices sphincterien pour renforcer le muscle pelvien autour du vagin. Les thérapies psychologiques telles que le counseling cognitif comportemental (TCC) ou l’hypnose peuvent également aider à traiter les symptômes associés au trouble comme la dépression et l'anxiété.

Envie d'essayer les culottes menstruelles ?

Jusqu'à -60% pendant la Vente Privée

Stock limité 🔥

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.

Vos modèles préférés.

Sécurité - Efficacité - Confort