Avez vous besoin d'une culotte menstruelle ?
Oui

Comment contrôler ses règles ? Ce qui fonctionne réellement

Comment contrôler ses règles ? Beaucoup de personnes aimeraient arriver à mieux maîtriser leurs règles, qui surviennent généralement tous les vingt-huit jours. À ce propos, sachez qu’un cycle un peu plus long ou un peu plus court peut être tout à fait normal. Vous allez donc découvrir ce qui est possible et ce qui ne l’est pas, en matière de gestion du cycle menstruel : bloquer son flux menstruel, décaler son cycle, diminuer l’abondance et la durée de ses règles… On fait le point tout de suite !

Le flux instinctif libre pour contrôler ses règles 

Le flux instinctif libre, qu’est-ce que c’est ? 

Le flux instinctif libre, aussi appelé continence menstruelle ou free flow instinct en anglais, est une pratique qui peut permettre de contrôler ses règles. 

La technique consiste à apprendre à maîtriser l’écoulement de votre flux menstruel. Cela vous donne la possibilité de libérer le sang de vos règles uniquement une fois aux toilettes. C’est ainsi que certaines personnes arrivent à se passer de protection hygiénique durant toute une journée.   

Comment pratiquer le flux instinctif libre pendant ses règles ?

Femme qui se tient le ventre

L’apprentissage du flux instinctif libre peut demander un peu de temps. Vous ne pouvez pas maîtriser l’écoulement de votre flux menstruel du jour au lendemain, et c’est tout à fait normal. 

Pour y arriver, vous pouvez vous entraîner à mobiliser vos muscles pelviens : contractez votre périnée, puis relâchez-le. Pour ça, les muscles de vos cuisses et de vos fesses doivent être détendus au maximum. Ensuite, répétez cet exercice plusieurs fois par jour. Si vous ressentez une douleur, arrêtez immédiatement et consultez votre gynécologue ou votre médecin généraliste, si besoin.

On vous rassure tout de suite : l’objectif n’est pas de mobiliser votre périnée tout au long de la journée ! Au fur et à mesure du temps, vous pourrez peut-être arriver à ressentir quand votre sang commencera à s’écouler. C’est à ce moment précis que vous devez alors contracter votre périnée, mais uniquement le temps d’aller aux toilettes. 

Pour aborder cette technique de gestion du flux menstruel sans stresser, testez-la lorsque vous restez tranquillement chez vous et que vous avez le temps de vous concentrer sur vos ressentis physiques. 

Dans tous les cas, ne cherchez pas à retenir vos règles sur du long terme. Le sang doit s’écouler de votre vagin et ne pas y stagner trop longtemps, afin d’éviter toutes infections.

Enfin, sachez que tout le monde ne réussit pas à contrôler ses règles totalement avec le flux instinctif libre. Donc, si c’est votre cas, aucune inquiétude. Un flux relativement abondant ou un périnée moyennement tonique peut, entre autres, expliquer cela. 

La contraception pour réduire la durée de son cycle et diminuer l’abondance de son flux menstruel 

Si vos règles sont trop longues ou trop abondantes, n’hésitez pas à aller consulter votre médecin traitant ou votre gynécologue, car des solutions existent. 

En effet, la prise de contraceptifs hormonaux comme la pilule peut :

  • Vous aider à diminuer les saignements ou la durée de vos règles. 
  • Vous permettre d’avancer, de décaler ou même d’arrêter vos menstruations. 

Les stérilets hormonaux ainsi que certains médicaments peuvent également diminuer la durée de vos règles ou réduire votre flux menstruel.

D’ailleurs, à l’inverse, certains dispositifs hormonaux intra-utérins (stérilet en cuivre, par exemple) peuvent parfois s’avérer être à l’origine de règles abondantes. 

Le sport pour mieux gérer ses règles

Femmes qui courent

Contrôler ses règles, c’est aussi arriver à mieux vivre cette période souvent inconfortable et parfois même douloureuse.

Durant vos menstruations, rien de mieux que de pratiquer un peu d’exercice physique pour soulager les symptômes légers. 

Voici une liste, non exhaustive, de sports à pratiquer durant vos règles : 

  • Les exercices cardio comme le jogging ou la marche rapide. Ces sports permettent à votre corps de produire de l’endorphine qui aide à apaiser les douleurs légères. Et pour vous sentir parfaitement à l’aise et être à l’abri des fuites durant votre séance, n’hésitez pas à opter pour une culotte menstruelle.
  • La natation peut soulager vos crampes abdominales et atténuer vos ballonnements.
  • Les étirements et le yoga peuvent aider à décontracter l’ensemble des muscles de votre corps, et tout particulièrement vos muscles pelviens. Vos crampes, ballonnements et autres douleurs abdominales sont alors atténués. 

D’une façon générale, le principal est de choisir un sport que vous appréciez et qui vous fait plaisir. 

D’ailleurs, en parlant de plaisir, voici une autre activité physique bénéfique : faire l’amour. Eh oui, lors d’une relation sexuelle, l’endorphine produite par votre corps a un effet analgésique qui peut apaiser légèrement vos symptômes douloureux. 

Pensez évidemment à vous protéger. Vous pouvez, en effet, tomber enceinte durant vos règles en cas de cycle décalé ou de règles assez longues avec chevauchement de la période d’ovulation, par exemple. N’oubliez pas non plus que le sang augmente aussi le risque de contracter une infection sexuellement transmissible, en cas de rapports sexuels non protégés. 

La phytothérapie pour aider à réguler ses règles

La phytothérapie peut aider à maintenir un cycle menstruel régulier et à soulager les douleurs légères. Eh oui, les plantes sont nos amies ! 

Les baies séchées de gattilier en sont un très bon exemple. Elles peuvent permettre :

  • D’agir sur des règles irrégulières. 
  • De diminuer les douleurs légères liées aux règles ou au SPM (syndrome prémenstruel). 

Le curcuma et l’actée à grappes noires soulagent également les douleurs liées aux menstruations et peuvent améliorer les cycles irréguliers. 


Aucune étude scientifique ne prouve que les autres remèdes de grands-mères aident à contrôler ses règles. Soyez donc vigilants face à de soi-disant solutions magiques pour maîtriser totalement votre flux menstruel, l’arrêter ou le retarder. Le stress, la fatigue, une alimentation déséquilibrée, la prise de certains médicaments ou des pathologies diverses peuvent expliquer un cycle irrégulier ou un flux trop abondant. Donc, si vos règles vous semblent trop récurrentes, abondantes ou trop longues, consultez un médecin ou un gynécologue. Ceci afin de vous assurer de ne pas souffrir de pathologies au niveau de l’utérus (fibrome, polype, etc.). Un professionnel de santé vous aidera à trouver la solution la plus adaptée à vos besoins.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Guides des tailles

Pour choisir la taille qui vous convient le mieux, nous vous conseillons simplement de prendre votre taille habituelle en sous-vêtements.

Taille à commander

XXS

XS

S

M

L

XL

2XL

3XL

Taille française

12-14 ans

32-34

36

38

40

42

44-46

48-50