taboola

Les pertes vaginales pour comprendre son corps

Les pertes vaginales ou aussi appeléesleucorrhées” (pertes blanches) et Glaire cervicale sont produites au niveau du col de l’utérus et constituent sa barrière protectrice, elles peuvent être un très bon indicateur pour mieux comprendre son cycle menstruel et son corps. Elles apparaissent à la puberté et sont liées à votre taux d’oestrogènes. Ce sont ces petits dépôts liquides, crémeux, aqueux qui se déposent au fond de votre culotte tout au long du mois. Elles varient selon les femmes puisque chaque femme est unique et différente, nos pertes ne sont pas les mêmes, elles sont plus ou moins liquides ou abondantes. Ce ne sont cependant pas les mêmes pertes que celles sécrétées lors d’une éjaculation féminine


La culotte menstruelle est parfaitement adaptée pour être portée tout au long de votre cycle menstruel mais également le reste du temps pour les pertes vaginales, les culottes pour flux légers et réguliers particulièrement. Cela vous permet de rester au sec et sans sensation de gêne durant vos journées. Retrouvez l’utilité de la culotte menstruelle et les différentes utilisations que vous pouvez en faire ici.


A quoi servent-elles ?

Rien d’anormal, elles servent tout simplement à participer au bon fonctionnement et à l’équilibre de votre flore vaginale. Ce sont des sécrétions produites par votre vagin, comme un système auto-nettoyant, qui vient expulser les potentiels microbes ou bactéries de votre vagin afin qu’il reste toujours en équilibre et sain. Elles participent également à lubrifier votre vagin lors des rapports sexuels. 

COMPRENDRE SES PERTES ?

Si vous vous y attardez un peu plus, vous remarquerez que selon les jours ou périodes, ces pertes qui sortent tout droit de votre vagin ,varient et changent de couleurs/formes/intensité. Tout est lié à vos taux hormonaux (oestrogènes par exemple), qui est créée par le développement de follicules qui viendront contenir votre ovule.  

 

une main qui désigne sur un téléphone un jour du mois dans un calendrier de suivi menstruel digital

 

De manière générale vous pourrez remarquer alors que :

  • Après vos règles vous entrez en phase sèche : peu de pertes, à peine perceptibles sur les culottes.
  • Vos pertes vont ensuite devenir légèrement jaunâtres, nacrées ou blanches et collantes.
  • Lorsque l’ovulation approche, la quantité de pertes augmente alors.
  • En pleine ovulation, vos pertes seront alors plus intenses, liquides, claires. On les comparent alors souvent à du blanc d’oeuf, cela n’assure pas pour autant l’ovulation. 
  • Après l’ovulation, les pertes deviennent moins importantes, collantes et peu extensibles.

 

Lors de l’ovulation, la glaire cervicale (pertes) va alors servir à favoriser le bon cheminement des spermatozoïdes dans le col de l’utérus. 

L’observation de ces différentes phases est plus ou moins facile à observer selon les femmes, cela demande plusieurs mois d’expérimentation et de familiarisation pour parvenir à les reconnaître et les comprendre.

Cela permet alors de mieux connaître votre corps et d'apprendre à l’écouter !

 

Les pertes et la grossesse

Vous remarquerez également probablement des changements lors d’une grossesse, il est probable que vos pertes augmentent et soient plus importantes puisque vos taux hormonaux augmentent et que votre vagin réagit à ces changements.

 

Les pertes et la ménopause

Tout comme les pertes apparaissent lors de votre début de menstruation à la puberté, elles vont avoir tendance à se raréfier lorsque vous vous rapprocherez de la ménopause et entrerez en ménopause. C’est normal ! L’ovulation n’a plus lieu, donc le système hormonal change et fonctionne autrement. Pas de panique ! Cela ne signifie pas que le système de lubrification naturelle prend fin pour autant, en cas de problème de sécheresse vaginale n'hésitez pas à en discuter avec votre gynécologue, il existe de nombreuses solutions. 

Traitements contre les pertes

Il n’existe pas de traitement contre les pertes puisqu’elles sont naturelles et essentielles pour votre flore intime. En revanche si vos pertes révèlent une mycose, vaginose ou autre souci, votre médecin peut vous prescrire une ordonnance avec le traitement adapté pour soigner l’infection. 

Pour conserver une bonne hygiène intime, il est recommandé de ne pas pratiquer de toilette intime plus de deux fois par jour et de ne pas pratiquer de douche vaginale. Utilisez toujours un savon adapté à PH neutre ou de l’eau claire. Il est également recommandé de porter des sous-vêtements en coton pour moins d’irritation ou de gêne. 

Les pertes révélatrices d’infections

tronc de femme tenant un papier avec inscrit "help" et un smiley triste devant sa culotte

Les pertes peuvent également être révélatrices de problèmes de santé ou de votre flore intime, par exemple si elles changent de couleurs ou sentent mauvais. Elles deviennent parfois jaunâtres ou verdâtres en cas d’infection et leur odeur devient nauséabonde. Cela peut révéler plusieurs types d’infections dont les plus courantes : cystites, vaginose, mycose, suite à une irritation ou l’utilisation d’un produit trop agressif par exemple… Mais aussi de maladies sexuellement transmissibles (chlamydia etc…) Si vous remarquez ou avez un doute quant à l’aspect de vos pertes, leur odeur ou un inconfort, n’hésitez pas à consulter un médecin ou gynécologue afin de lui en parler.

 

 

Si vous souhaitez trouver des culottes en coton pour éviter les irritations et/ou pour un meilleur confort durant vos pertes, vous pouvez consulter nos modèles de culottes en coton adaptées aux pertes ici



 

 

 

 

 

Sources : https://flo.health/fr/votre-cycle/sante/pertes-vaginales/pertes-blanches-cremeuses https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sexo-gyneco/2429254-pertes-blanches-leucorrhees-abondantes-odorantes-epaisses-cremeuses-traitement/#:~:text=Les%20pertes%20blanches%20sont%20des,r%C3%A9v%C3%A9ler%20un%20probl%C3%A8me%20de%20sant%C3%A9https://sante.journaldesfemmes.fr/fiches-sexo-gyneco/2538682-secretions-pertes-vaginales-quand-consulter/ https://www.doctissimo.fr/html/sante/encyclopedie/sa_1233_ees.htm



Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés