Avez vous besoin d'une culotte menstruelle ?
Oui

Les sautes d’humeur pendant les règles : mythes ou réalité ?

Les sautes d’humeur pendant les règles : mythes ou réalité ?    

Beaucoup de personnes menstruées ressentent des sautes d’humeur pendant les règles ou durant les jours qui les précèdent. Cependant, cette question concernant l’irritabilité, l’anxiété et les changements d’humeur liés au cycle menstruel fait souvent débat. Alors, est-ce que les menstruations ont un réel impact sur le plan psychologique ? Pourquoi passez-vous parfois du rire aux larmes, juste avant d’avoir vos règles ? Comment vivre au mieux ces émotions fluctuantes ? On vous dit tout dans les lignes qui suivent. 

Le rôle des hormones dans les sautes d’humeur pendant les règles

Pour comprendre un peu mieux le phénomène des sautes d’humeur pendant les règles, il faut se tourner du côté des hormones. Sachez qu’il existe deux types d’hormones sexuelles féminines : les œstrogènes et la progestérone. 

Les œstrogènes permettent le développement des organes féminins. C’est au début du cycle menstruel que les ovaires sécrètent ces hormones.

La progestérone, quant à elle, permet qu’une grossesse puisse avoir lieu. C’est grâce à elle qu’un œuf peut venir s’implanter dans l’utérus. La libération de cette hormone a lieu après l’ovulation, c’est-à-dire environ au 14e jour d’un cycle menstruel de 28 jours. L’augmentation de la progestérone élève légèrement la température corporelle.

Le taux de progestérone diminue ensuite rapidement juste avant les menstruations. Cette chute d’hormone peut donc expliquer les sautes d’humeur pendant les règles. Cependant, cela ne veut évidemment pas dire que ce symptôme touche toutes les personnes menstruées.

Le syndrome prémenstruel et les changements d’humeur

femme recroquevillée en PLS

Le syndrome prémenstruel (SPM) correspond à plusieurs symptômes qui peuvent apparaître environ 7 jours avant les règles. 

La majorité de ces symptômes sont physiques : maux de ventre, seins tendus, douleurs au niveau du bas du dos, etc.

Cependant, le syndrome prémenstruel peut également engendrer des symptômes sur le plan psychologique, tels que : 

  • Irritabilité.
  • Anxiété.
  • Tristesse.
  • Humeur dépressive.
  • Colère.
  • Impatience.
  • Susceptibilité.
  • Envie de pleurer.
  • Difficultés à se concentrer.
  • Forte baisse d’énergie, fatigue. 
  • Changements d’humeur, etc.

Ces symptômes cessent à l’apparition des règles ou quelques jours plus tard. Si vous ressentez régulièrement et de façon durable ces symptômes psychologiques, parlez-en avec votre médecin traitant ou avec votre gynécologue. Ce professionnel de santé peut évaluer la solution la plus adaptée à vos besoins : mesures d’hygiène de vie particulière, accompagnement psychologique, prescription de médicaments, etc.

Les préjugés concernant les règles et la santé mentale des personnes menstruées

Les sautes d’humeur pendant les règles ont longtemps généré beaucoup de préjugés. Par exemple, à la fin des années 1800, le médecin Séverin Icard a émis des théories à ce propos. 

Il affirmait alors que les menstruations et la folie étaient liées. Selon lui, des règles irrégulières pouvaient être en relation avec certains désordres cérébraux (oui, oui, rien que ça !). Tout ceci n’était en réalité que des superstitions et des préjugés.

De la même façon, pendant de longues années, on a souvent pensé qu’il y avait un lien entre les changements d’humeur pendant les règles et certaines névroses comme l’hystérie. On sait aujourd’hui que ce n’est pas le cas.

Quelques conseils pour apaiser les sautes d’humeur liées au cycle menstruel

femme qui sourit

Ressentir des sautes d’humeur pendant les règles ou durant les jours qui les précèdent est une réalité pour beaucoup de personnes menstruées. Pour essayer d’apaiser un peu ces maux : 

  • Diminuez votre consommation d’alcool, qui est une substance excitante. 
  • Réduisez votre consommation de tabac. D’ailleurs, si vous le pouvez, faites-vous accompagner par un professionnel pour arrêter totalement la cigarette. Vous pensez peut-être qu’elle vous aide à traverser ces moments difficiles, mais c’est l’inverse. Vous libérer de cette addiction n’est pas facile, mais la fierté que vous allez ressentir va rapidement booster votre moral. 
  • Évitez les boissons à base de caféine et limitez au maximum le sucre. Vous pouvez avoir la sensation de vous sentir mieux en consommant ces aliments et ces boissons. Pourtant, l’effet de manque qui arrive dans les heures qui suivent peut augmenter votre fatigue et votre irritabilité. 
  • Pratiquez une activité sportive douce : yoga, natation, marche, Pilates, aquagym, vélo, etc. Le sport permet à votre cerveau de sécréter de l’endorphine, aussi appelée hormone du bonheur ! Alors, pourquoi vous en priver ? Pour trouver la motivation d’enfiler votre paire de baskets ou votre maillot de bain, l’essentiel est de choisir un sport qui vous plaît et qui vous permet de ne plus penser à rien d’autre qu’à vous. 
  • Voyez des amis ! Ce n’est pas notre premier réflexe lorsqu’on ne se sent pas bien, et pourtant sortir de chez soi pour se changer les idées est une véritable bouffée d’oxygène. Cependant, ne culpabilisez pas si vous préférez rester en pyjama sur votre canapé. 
  • Parlez avec vos proches pour exprimer ce que vous ressentez. Ne restez pas seul dans votre coin à vous morfondre. Et sachez que vous n’êtes pas obligé de faire mine que tout va bien. Le meilleur moyen de surmonter cette période de votre cycle menstruel parfois difficile est de communiquer, d’être bien entouré et d’être chouchouté au maximum ! 
  • Essayez des séances de relaxation pour diminuer votre stress.
  • Dormez suffisamment pour préserver votre niveau d’énergie. Et si vous le pouvez, n’hésitez pas à faire une petite sieste durant les quelques jours qui précèdent vos règles. 
  • Suivez votre cycle menstruel. Connaître l’arrivée prochaine de vos règles peut vous permettre de mieux comprendre vos ressentis et de mieux les gérer. Plusieurs applications sur mobile peuvent vous faciliter la tâche. 
  • Même si c’est souvent plus facile à dire qu’à faire, essayez d’accepter vos émotions. Oui, même vos émotions négatives ! Vous avez le droit de ne pas vous sentir bien, alors ne culpabilisez pas.
  • Prenez soin de vous. Les bains chauds, les bonnes séries et vos tisanes préférées sont vos meilleurs amis durant cette période de votre cycle menstruel. 

Voilà, vous venez de le voir, les sautes d’humeur pendant les règles et durant les quelques jours qui les précèdent sont totalement normales. On le sait, il n’est pas facile de supporter ces sensations de tristesse, cette irritabilité, ces envies de pleurer, ces changements d’humeur en l’espace d’un instant, etc. Gardez en tête que cet état psychologique ne dure que quelques jours. Et évidemment, si vous ressentez des troubles psychologiques qui perdurent et qui altèrent votre vie sociale ou votre vie professionnelle, consultez votre médecin. Enfin, sachez que se sentir à l’aise dans ses vêtements et ses sous-vêtements est essentiel, surtout quand on a une baisse de moral. Alors, prenez soin de vous et faites votre sélection parmi nos jolies culottes de règles aussi confortables que performantes.

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Guides des tailles

Pour choisir la taille qui vous convient le mieux, nous vous conseillons simplement de prendre votre taille habituelle en sous-vêtements.

Taille à commander

XXS

XS

S

M

L

XL

2XL

3XL

Taille française

12-14 ans

32-34

36

38

40

42

44-46

48-50

Si vous hésitez entre deux tailles nous vous conseillons de prendre la plus petite.

Si vous hésitez entre deux tailles nous vous conseillons de prendre la plus grande