Tout ce qu'il faut savoir lorsqu'on porte une culotte menstruelle

Le flux menstruel correspond ici aux écoulements de sang que subissent les femmes chaque mois durant leurs règles. Nous pourrions nous arrêter ici, pourtant le sujet est vaste et peu connu par les femmes ! Il y a tant à dire sur les écoulements menstruels notamment afin de comprendre comment utiliser mieux vos culottes menstruelles.

Quel est l'intensité de mon flux ?

  chutes du niagara

Puisque chaque femme est différente et que nous n'avons pas pour habitude de comparer nos protections hygiéniques afin de comparer nos flux, il est souvent difficile de définir quel est notre type de flux : abondant, régulier, léger ?

La nature de votre flux 

Tout cela dépendra également de la nature de votre flux. En effet, il existe plusieurs natures de flux que vous pouvez aisément identifier sur vous-même.

Vos écoulements peuvent être :

- Visqueux 

- Liquides

- Avec quelques caillots ou sans

Un flux liquide aura tendance à saturer rapidement la capacité d'absorption de vos protections il faudra donc opter pour une protection adaptée aux flux abondants en général afin que celle-ci puisse avoir la capacité d'absorber rapidement. Le flux peut également être plus ou moins liquide selon les mois et selon vos habitudes de consommation et de vie.

Pour les flux visqueux, l'absorption est donc plus lente, une protection pour flux réguliers peut être adaptée à ce type de flux également.

Pour ce type de flux visqueux ainsi que lorsque l'on a quelques caillots dans ses écoulements de sang, vous pouvez également lors de votre passage aux toilettes tamponner votre protection hygiénique avec du papier toilette par exemple, afin d'enlever l'excédant restant en surface et rester bien au sec. 

Pas d'inquiétudes les caillots durant vos règles sont tout à fait normaux, il s'agit de petits bouts d'endomètre évacués par votre corps (principe même des règles!). Cependant en cas de douleurs inhabituelle ou autre doute concernant vos règles n'hésitez pas à consulter un médecin ou gynécologue pour en parler.

L'intensité de flux 

On a toujours l'impression de perdre la moitié du sang présent dans notre corps durant nos règles et pourtant ! Voici donc un petit moyen de quantifier votre flux menstruel. 

Une femme, en général, perdra entre 30 et 80 mL de sang pendant ses règles, soit l’équivalent de 2 à 5 cuillères à soupe. 

On considère un flux comme léger lorsque les saignements représentent moins de 30 mL par cycle soit 1 tampon, ou encore 1 serviette hygiénique. Entre 30 et 50 mL, on parle de flux moyensoit à peine le quart d'un verre d'eau ! Cela donnerait donc 2 tampons et 2 à 3 serviettes hygiéniques par journée de capacité normales. Entre 50 et 70 mL, on parle de flux abondant, soit 3-4 tampons par journée ou 3-4 serviettes hygiéniques par journée en capacité flux abondants. Au-delà de 70 mL, on aura un flux très abondant, voire hémorragique. En comparaison, une cup menstruelle classique (taille A) contient environ 25 mL. 

A savoir l'intensité de tes écoulements menstruels varient également selon les jours de ton cycle ! En général les jours de plus grands flux intenses sont entre le 1er et 3ème jour de ton cycle.

Le mieux est d'abord de faire quelques tests avec une ou deux culottes menstruelles avant de vous équiper davantage, car les ressentis et l'efficacité de la lingerie menstruelle peuvent être très variables selon les femmes car nous ne saignons pas toutes de la même façon.

Enfin durant vos règles, pensez à aller aux toilettes régulièrement, nous avons tendance sans nous en rendre compte à se débloquer psychologiquement en autorisant les écoulements une fois assises sur nos toilettes, et oui ! Puisque nous "poussons" sur la vessie en faisant pipi cela va de paire. Ainsi on libèrera nos flux menstruels sur les toilettes si on s'y rend régulièrement plutôt que dans nos culottes afin de ne pas les saturer trop rapidement. (Le début de la gestion du flux instinctif c'est ça, et on se rend pas toujours compte)

Le sens de votre flux : de quoi s'agit-il ?

 Le sens de l'écoulement de votre flux va grandement jouer sur la capacité d'absorption de votre protection hygiénique et culotte menstruelle. 

  gouttes d'eau dans tous les sens

Qu'est-ce qui impact le sens de mon flux ?

La position et la forme de vos lèvres au contact avec votre protection vont diriger et orienter le flux dans un sens. Vos positions quotidiennes jouent également ainsi que ce que vous portez jean moulant ou pas! 

Par exemple : vous êtes debout ou assise toute la journée, cela va avoir tendance à rendre votre flux central, l'écoulement s'oriente toujours sur la même direction et sature rapidement le même endroit de votre protection hygiénique. Pensez donc à vous rendre régulièrement aux toilettes afin de palier à ce soucis.

Si vous avez l'habitude d'être assise, allongée, debout cela va souvent varier l'orientation de l'écoulement du flux menstruel un coup vers l'avant, un coup vers l'arrière, un coup vers le centre. Cela augmentera la capacité de votre protection hygiénique puisque cela répartira le sang lors de l'absorption. 

En ce qui concerne la forme de vos lèvres, qui jouent également un rôle dans cette orientation du sens de votre flux, il existe également désormais des pétales interlabiaux, comme un petit coton à placer entre vos lèvres dans différentes positions selon le sens d'orientation de flux que vous souhaitez obtenir afin de ne pas saturer trop rapidement vos protections hygiéniques.

Voilà donc pourquoi le sens de votre flux est également à prendre en considération peu importe l'intensité de votre flux car cela rendra votre utilisation des protections hygiéniques à considérer différemment selon la capacité d'absorption facilement saturable ou non selon le sens de l'écoulement ! Nous sommes toutes différentes, ce qui explique pourquoi tous les flux abondants ne sont pas égalitaires et ne réagissent pas de la même façon avec vos culottes menstruelles. Pas de panique, on prend la petite pochette imperméable fournie avec les culottes menstruelles Eve and co et on change de culotte menstruelle dès qu'on sent qu'on en a besoin facilement sans que personne ne le remarque ! 

L'acidité des règles ? 

 goutte d'eau PH

Qu'est-ce que c'est?

Vous avez remarqué des tâches dans le fond de vos culottes menstruelles ou vos culottes en général ? Cela ressemble à première vue à des tâches brunâtres comme si le tissu avait décoloré.

C'EST NORMAL, ne paniquez pas. Vos culottes menstruelles n'ont pas de défaut de fabrication ou de problème d'usure prématurée, cela n'altère en rien leur efficacité non plus. Il s'agit simplement d'une décoloration du coton liée à l'acidité de vos écoulements. Ce phénomène arrivent à certaines femmes, pas forcément à d'autres, à chaque cycle, ou selon les cycles cela varie !

Lorsque l'on parle d'acidité des règles, on parle en réalité de la régulation de votre PH (potentiel de l'hydrogène) et cela varie selon les cycles et les femmes. Le PH est présent tout au long de votre vie dans votre intimité, lors de vos règles mais aussi de vos pertes intimes. C'est en fait un processus naturel de votre corps qui permet de réguler les bactéries et le bon fonctionnement de votre flore vaginale. 

Mesurer son PH vaginal

D'ailleurs, tout comme se mesure le PH d'une piscine par exemple, votre PH vaginal se mesure également si vous le souhaitez ! Un gynécologue pourra le faire mais vous pouvez également le faire vous-même. 

Vous pouvez vous procurer un papier à PH en pharmacie et venir très doucement le frotter contre vos parois vaginales et vous référer au nuancier fourni avec, cela va en général de 0 à 14, 0 étant le plus acide.

Qu’est-ce qu’un pH vaginal “normal” ?

Le PH vaginal est censé être situer entre 3,8 et 4,5, il est donc plutôt acide ce qui est normal. Mais cela peut varier selon certains éléments : par exemple durant vos règles le pH augmente généralement, ou encore après un rapport en cas de contact avec du sperme. Ce qui est normal, puisque le sperme est peu acide afin de protéger les spermatozoïdes. Il est également plus élevé à la ménopause ou selon ce que vous mangez !

Remarquer que votre PH vaginal est déséquilibré peut permettre de révéler un dérèglement de votre flore intime, une mycose ou encore d'autres choses comme de mauvaises habitudes d'hygiène intime, n'hésitez pas à consulter un gynécologue ou à en parler à votre médecin au moindre doute

Il est donc tout à fait normal que selon les cycles votre PH, qui est toujours plus ou moins acide de nature, affecte parfois la couleur de l'intérieur de vos dessous mesdames ! Pas de panique, c'est la nature

Vous savez maintenant tout sur vos petits et gros flux, de quoi mieux comprendre vos culottes menstruelles et votre intimité. 

Et vous, comment définiriez vous l'intensité de votre flux ?

 


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés