Des pertes jaunes

Pourquoi j'ai des pertes jaunes ?

Les pertes vaginales, ou leucorrhées, sont un phénomène physiologique normal. La quantité et la couleur de ces pertes varient en fonction du moment du cycle menstruel et de la vie (grossesse, ménopause, etc.). Les pertes blanches sont généralement translucides et peuvent varier en consistance, allant du liquide au gluant. Les pertes jaunes, cependant, peuvent indiquer une infection vaginale s'ils sont associés à d'autres symptômes, tels qu'une mauvaise odeur et des démangeaisons.

Les causes des pertes jaunes peuvent être diverses et varient en fonction du moment du cycle. Trois origines principales des pertes vaginales peuvent être distinguées : (1) le col de l'utérus qui produit de la glaire cervicale pour réguler le passage des spermatozoïdes en fonction du cycle, (2) les parois du vagin qui produisent des pertes blanches pour protéger la flore vaginale, et (3) les glandes de Bartholin situées à l'entrée du vagin qui causent la lubrification vaginale lors de l'excitation sexuelle.

La quantité de pertes n'affecte pas la santé. Il est normal que les pertes soient abondantes à certains moments du cycle. La couleur des pertes jaunes n'est pas toujours un signe d'alerte. Cependant, si elles sont accompagnées de symptômes tels que des brûlures vaginales, une odeur inhabituelle, des démangeaisons, des douleurs pendant les rapports sexuels ou des rougeurs, il est préférable de consulter un gynécologue.

Les pertes jaunes avant les règles sont fréquentes. Quelques jours avant les règles, les pertes vaginales deviennent plus épaisses et peuvent prendre une teinte jaunâtre. La période de grossesse est également associée à une variation des pertes vaginales en raison de la modification hormonale.

 

3 astuces pour éviter les pertes jaunes :

  1. Maintien d'une hygiène intime rigoureuse : Il est important de se laver régulièrement avec de l'eau et un savon doux, en évitant les produits irritants. Il est également conseillé de changer régulièrement de sous-vêtements et de ne pas porter de vêtements trop serrés.

  2. Alimentation saine : Une alimentation équilibrée et riche en probiotiques peut aider à maintenir une flore vaginale saine et réduire les risques de développer une infection vaginale. Il est conseillé de consommer des aliments tels que les yaourts, les légumes fermentés et les aliments riches en acide lactique.

  3. Prévention des infections sexuellement transmissibles (IST) : Les IST peuvent causer des pertes jaunes et peuvent être évitées en utilisant des préservatifs lors des relations sexuelles et en ayant un partenaire sexuel fidèle. Il est également important de se faire dépister régulièrement pour les IST et de consulter un médecin ou un gynécologue et faire une prise de sang en cas de symptômes ou de doutes.

 

En conclusion, les pertes jaunes peuvent être un signe d'une infection vaginale. Il est important de surveiller les symptômes associés et de consulter un médecin en cas de doute. Les pertes blanches, d'autre part, sont considérées comme normales et peuvent varier en fonction du moment du cycle et de la vie.

 

Les traitements possible contre les pertes jaunes :

 

  1. Antibiotiques : Si la cause des pertes jaunes est une infection bactérienne, les antibiotiques peuvent être prescrits pour traiter l'infection.

  2. Modifications de la diete : Si les pertes jaunes sont causées par une irritation de la vulve ou du vagin, des modifications de la diete, telles que l'évitement des produits irritants, peuvent aider à soulager les symptômes.

  3. Médicaments topiques : Les crèmes et les ovules contenant des corticostéroïdes peuvent être utilisés pour réduire l'inflammation et les démangeaisons associées aux pertes jaunes.

 

Pour rappel cet article est uniquement là dans un but informatif, il est important de consulter votre médecin généraliste ou un gynécologue si vous avez le moindre doute concernant les pertes jaunes.

Retour au blog

Laisser un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être publiés.