taboola

Calcul de la période d’ovulation : quelle est la méthode à adopter ?

Vous êtes fin prêt de fonder une belle famille ? Afin d’accroître vos chances de devenir parent, essayez d’identifier votre période d’ovulation. Ainsi, vous reconnaîtrez le meilleur moment pour passer à la phase de conception. Quelques astuces essentielles qui vous mettront sur la bonne voie !

L’ovulation : de quoi s’agit-il exactement ?

 

L’ovulation : de quoi s’agit-il exactement ?

Tous les mois, le corps de la femme est programmé pour accueillir un ovule. Pour cela, il prépare un nid qui va le recevoir. Si aucun œuf n’est fécondé, ce nid va être évacué et l’organisme va en fabriquer un nouveau.

Ces deux périodes sont identifiées par les scientifiques comme étant : 

  • La phase folliculaire : lors de cette phase, l’utérus se tapisse d’une membrane. Celle-ci va recevoir l’œuf. Cette phase dure en moyenne 14 jours. Les règles surviennent au début de cette phase. 
  • La phase lutéale : cette phase dure en moyenne 14 jours. Lors de cette période, l’ovule produit du corps jaune, l’hormone lutéale, la progestérone. Il s’agit d’une hormone préparant la muqueuse utérine à la nidation. À la fin de cette phase, l’ovaire non fécondé va être progressivement éliminé avec les membranes de l’utérus. L’arrivée des règles va permettre de se débarrasser de certains déchets. 

La phase d’ovulation se produit entre ces deux phases. Elle correspond à la période où l’ovaire va expulser l’ovule. Durant cette étape, l’ovule va se diriger vers les trompes de l’utérus ou les trompes de Fallope. Elle va y attendre des spermatozoïdes pour être fécondée. Pour les femmes qui ont un cycle normal (un cycle de 28 jours), leur période d’ovulation se produit au 14e jour, ce qui équivaut au milieu de leur cycle. 

Le calcul de la période d’ovulation : comment procéder ?

 

  • Se référer à la durée de son cycle 

  • En principe, une femme peut avoir soit : 

    • Un cycle normal (28 jours) ;
    • Un cycle court (moins de 28 jours) ;
    • Un cycle long (plus de 28 jours).

    LE CALCUL DE LA PÉRIODE D’OVULATION : COMMENT PROCÉDER ?

    Quel que soit votre cycle, le calcul de la date d’ovulation part toujours du même principe. En effet, la phase lutéale dure toujours entre 12 à 14 jours. Si vous avez un cycle régulier (votre cycle possède toujours la même durée), vous trouverez aisément votre date d’ovulation. 

    Si vous souhaitez avoir un meilleur aperçu de votre cycle, vous devrez l’observer durant trois mois au minimum. Vous devez vous référer au premier jour de vos règles. Pour connaître votre période d’ovulation, il faut déduire 14 jours avant le début du cycle suivant. 

    Supposons qu’une femme ait un cycle de 32 jours. Elle va ovuler le 18e jour, pour obtenir cette date, il suffit de déduire 32 et 14. Pour une femme qui possède un cycle de 27 jours, son ovulation se déroulera le 13e jour (27-14). Cette technique permet de définir en toute logique la période à laquelle on ovule. 

    Si vous n’avez pas envie de vous tracasser avec ce genre de calcul, faites confiance à la technologie. Sur la toile, vous trouverez des applications dédiées à cet effet. C’est par exemple le cas de « Flo ». Elle vous aide à suivre vos règles, etc. Cette application peut faire le calcul de votre ovulation à votre place. 

     

  • Se servir d’une courbe de température  

  • Il s’agit d’une méthode assez contraignante, toutefois, elle offre d’excellents résultats. Pour prendre les mesures, vous devrez prendre votre température tous les matins. Il faut l’inscrire sur un papier millimétré. Procédez à la prise de température à la même heure, avant de vous lever. Faites ainsi pendant trois cycles.

    Vous remarquerez que votre température corporelle augmente d’un demi-degré au moment de l’ovulation. Cela ne va diminuer qu’à la fin du cycle. Vous verrez un plateau qui définit le début de la marque d’ovulation.

     

  • Recourir aux tests d’ovulation

  • Ces tests sont vendus fréquemment en pharmacie. Toutefois, ils ne sont pas remboursés par la sécurité sociale. Ce sont des produits vraiment fiables, mais coûteux. Ils agissent comme des tests de grossesse. Ils montrent un changement dès qu’ils détectent l’augmentation de l’hormone LH. Il est nécessaire d’uriner sur le test à la date supposée de l’ovulation. Ce dispositif va ensuite démontrer si vous êtes en période d’ovulation ou non. 

     

  • Faire confiance à son organisme 

  • Pour confirmer votre calcul, vous pouvez recourir à des moyens plus naturels. Pour cela, il faut rester à l’écoute de votre organisme. Vous remarquerez qu’à un certain moment de votre cycle, votre appétit sexuel est plus développé. Il est beaucoup plus présent que le reste du temps. Cela démontre que vous êtes en pleine période d’ovulation. 

    Restez à l’affut des changements au niveau de votre abdomen. Vous ressentirez de l’inconfort au niveau de l’un de vos ovaires. Il est aussi possible que votre ventre soit douloureux comme si vous étiez à quelques jours avant vos règles. Durant la période d’ovulation, certaines femmes ont les seins plus sensibles que d’habitudes. Si vous souhaitez avoir un bébé, c’est le moment de laisser la nature faire les choses. 

    Comment tirer profit de la période d’ovulation ?

     COMMENT TIRER PROFIT DE LA PÉRIODE D’OVULATION ?

    Une fois que vous avez détecté votre période d’ovulation, vous pourrez en tirer profit. Si vous avez remarqué que la date est toujours la même, il vous suffit de définir le moment où vous allez avoir des rapports intimes avec votre partenaire. Vous pourrez avoir des rapports sexuels 4 jours avant la date d’ovulation ou 1 jour après la date supposée. Plus la fréquence des rapports est importante, plus vous augmentez vos chances de procréer. 

    Si les dates d’ovulations ont tendance à se décaler, vous n’avez qu’à intensifier vos rapports. Le mieux est de les étendre sur une période plus longue. Pour certaines femmes, l’ovulation peut être irrégulière. Dans ce cas, il faut s’orienter vers un gynécologue. Il pourra vous aider à traiter votre déséquilibre hormonal. 

    Pour accroître vos chances d’avoir un bébé, vous n’avez qu’à étendre votre calcul sur quelques jours avant et après la date de fécondation. L’ovule ne possède qu’une durée de vie de 1 journée alors que les spermatozoïdes peuvent vivre jusqu’à 5 jours. 

     

    Le calcul de la date d’ovulation constitue-t-il une méthode de contraception fiable ?

     

    Le calcul de la date d’ovulation est surtout utile pour déterminer la date propice pour la procréation d’un enfant. Il ne s’agit pas vraiment d’une méthode de contraception même si elle est souvent associée à une contraception dite « naturelle ». Il ne s’agit pas d’une méthode fiable surtout pour les femmes ayant un cycle irrégulier. 

    Si ce n’est pas encore le moment de tomber enceinte, la meilleure alternative est de recourir à des dispositifs contraceptifs comme le préservatif, l’implant contraceptif, etc. 

    LE CALCUL DE LA DATE D’OVULATION CONSTITUE-T-IL UNE MÉTHODE DE CONTRACEPTION FIABLE ?

    En prenant connaissance de votre date d’ovulation, vous augmentez vos chances d’avoir un bébé. Pour la déterminer, vous pouvez faire le calcul de la date vous-même ou vous servir d’application dédiée à cet effet. Certes, il n’est pas toujours facile de définir sa période fertilité, mais ne vous découragez pas. En attendant votre heureux évènement, affrontez vos règles avec Eve and Co. Vous pourrez vivre cette période paisiblement. Vous découvrirez sur le site des culottes menstruelles confortables qui veillent à votre bien-être. Ce sont des produits pratiques. Ils peuvent absorber l’équivalent de 3 à 4 tampons. Vous n’avez qu’à choisir le modèle qui vous convient. 


    Laissez un commentaire

    Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés