Avez vous besoin d'une culotte menstruelle ?
Oui

Passer à la culotte menstruelle : découvrez les 5 utilisations possibles

On a un scoop pour vous : vous pouvez passer à la culotte menstruelle même si vous n’avez pas vos règles ! Eh oui, vous allez voir que cette protection hygiénique est également très efficace en d’autres occasions : fuites urinaires, pertes quotidiennes, etc. Vous allez découvrir que vous pouvez porter des culottes de règles, tout au long de votre vie, de l’adolescence jusqu’à la ménopause. De jour comme de nuit, elles vous permettent d’absorber tous types de flux, en ayant l’impression de porter un simple sous-vêtement.  

No 1. Porter une culotte de règles durant le post-partum 

Une mère et son enfant

Le post-partum est une période de la vie qui n’est pas de tout repos, malgré l’arrivée de votre merveilleux évènement ! En effet, vous devez prendre de nouvelles habitudes dans votre quotidien et la fatigue peut se faire sentir. 

Durant les semaines qui suivent un accouchement, les lochies sont assez fréquentes. Il s’agit d’un écoulement vaginal contenant du sang, d’autres sécrétions et parfois même de petits caillots de sang. Ces saignements peuvent prendre plusieurs couleurs : rouge, brun, rose, etc.

Dans un premier temps, à la maternité, vous devez utiliser des serviettes hygiéniques spécifiques pour absorber les flux très abondants. Puis, quand les saignements sont moins intenses, vous pouvez tout à fait vous tourner vers des protections plus classiques.  

Malheureusement, aucun calendrier n’existe pour connaître la fin des lochies ! C’est pourquoi décider de passer à la culotte menstruelle, durant votre post-partum, va réellement vous simplifier la vie. Grâce à elle, vous bénéficiez d’une protection hygiénique : 

  • Adaptée à votre flux, qu’il soit petit, moyen ou abondant. 
  • Extrêmement facile à entretenir, grâce à un lavage à la main ou en machine. 
  • Très confortable.
  • Joli !

No 2. Passer à la culotte menstruelle quand on a des fuites urinaires

Le quotidien peut devenir stressant, lorsque tousser, rire ou éternuer entraîne des fuites urinaires. Ce phénomène touche de nombreuses personnes. Si vous souffrez de fuites urinaires, n’hésitez pas à consulter votre médecin traitant.

L’incontinence urinaire peut être de diverses formes : 

  • L’incontinence d’effort a lieu suite à un mouvement qui entraîne une pression au niveau de l’abdomen. C’est un relâchement des muscles qui ferment la vessie et le périnée qui en est à l’origine. 
  • L’incontinence par impériosité est la conséquence d’une forte sensibilité de la vessie. Celle-ci se contracte avant même d’être totalement pleine. Cela crée alors une envie d’uriner. 
  • Une infection urinaire, une infection vaginale, un polype de la vessie ou un calcul rénal peut également entraîner une incontinence urinaire. 

Passer à la culotte menstruelle lorsqu’on souffre de fuites urinaires, c’est la garantie d’une protection optimale et d’un grand confort. La couche absorbante s’étend vers l’avant de la culotte et va jusqu’à l’arrière des fesses. Vous restez donc à l’abri des fuites et de toute sensation d’humidité. 

No 3. Adopter les culottes menstruelles pour gérer ses pertes quotidiennes

Vous aussi, vous avez vécu ces journées entières à sentir votre protège-slip se déplacer de droite à gauche dans votre sous-vêtement ? Eh bien, la bonne nouvelle, c’est que vous n’avez plus besoin de subir cet inconfort pour gérer vos pertes blanches au quotidien. Avec une culotte menstruelle, vous avez juste l’impression de porter un simple sous-vêtement. 

Les pertes vaginales en dehors des règles sont généralement tout à fait normales. C’est le cas si ces leucorrhées physiologiques sont de couleur claire, d’aspect laiteux, qu’elles ne brûlent pas et ne provoquent pas d’irritation. 

Par contre, si ces pertes vaginales sont particulièrement abondantes, douloureuses ou malodorantes, cela peut être le signe d’une infection. En cas de doute, consultez votre gynécologue ou votre médecin traitant.

No 4. Opter pour les culottes de règles à la ménopause 

Femme âgée lisant un livre

Chaque femme et homme transgenres (nés avec le sexe féminin) connaît un jour la préménopause puis la ménopause. Eh oui, vous le savez, les règles ne s’arrêtent pas du jour au lendemain à une date bien précise. 

Durant cette période de la vie, située généralement entre la quarantaine et la cinquantaine, les règles peuvent devenir irrégulières. Sans compter votre flux qui peut connaître des variations : abondant, moyen ou léger. Vous pouvez donc avoir des difficultés à prévoir l’arrivée de ces saignements. 

C’est pourquoi passer à la culotte menstruelle, durant la préménopause ou la ménopause, vous permet de continuer à vivre vos journées en toute sérénité. Inutile de porter une serviette hygiénique qui vous rappelle que vous risquez d’avoir vos règles, H 24 !

No 5. Utiliser la meilleure protection hygiénique durant ses règles

Choisir une culotte menstruelle comme protection hygiénique durant vos règles comporte beaucoup d’avantages :

  • La culotte menstruelle s’enfile comme un sous-vêtement classique et est tout aussi esthétique. 
  • Sa grande capacité d’absorption permet d’éviter les fuites, sans avoir à changer de protection hygiénique plusieurs fois par jour.
  • Grâce à la culotte de règles, aucune substance chimique n’est en contact avec votre corps. Votre flore vaginale vous remerciera ! 
  • Vous évitez le risque du syndrome du choc toxique.
  • Les culottes menstruelles sont très confortables, contrairement aux serviettes hygiéniques qui peuvent se déplacer, démanger, irriter et favoriser les odeurs désagréables.
  • Vous optez pour une solution plus économique que les autres protections hygiéniques. Inutile d’acheter une culotte de règles tous les mois ! 
  • Avec une culotte menstruelle, vous prenez soin de votre santé et de l’environnement, en diminuant votre quantité d’emballage et autres déchets.

Passer à la culotte menstruelle comporte un autre avantage de taille. Vous pouvez enfiler cette protection hygiénique avant même l’arrivée de vos règles. Grâce à elle, vous n’avez plus à vous soucier de risquer de vous tacher. Vous l’avez vu, les culottes menstruelles peuvent être utilisées dans de multiples circonstances : lochies, ménopause, pertes quotidiennes, fuites urinaires et évidemment durant vos règles. On peut presque dire que c’est toujours le bon moment pour porter une culotte de règles !

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approuvés avant d'être affichés

Guides des tailles

Pour choisir la taille qui vous convient le mieux, nous vous conseillons simplement de prendre votre taille habituelle en sous-vêtements.

Taille à commander

XXS

XS

S

M

L

XL

2XL

3XL

Taille française

12-14 ans

32-34

36

38

40

42

44-46

48-50